Le glossaire du capital-investissement

Voici un glossaire du capital-investissement dans le non-coté !

AMF (Autorité des Marchés Financiers) : l’AMF est l’Autorité française de régulation des institutions financières. Elle réglemente, autorise et contrôle les acteurs et produits de la place financière française. Elle veille également à la bonne information des investisseurs et les accompagne grâce à son dispositif de médiation. 123 Investment Managers est agréée par l’AMF sous le numéro GP 01-021.

Bulletin de souscription : le bulletin de souscription est un document rempli par l’investisseur formalisant la souscription au capital d’une société ou à des parts d’un fonds d’investissement par exemple. Il est accompagné du versement (€) de la souscription.

Capital-investissement (ou Private Equity) : il représente l’investissement en capital (actions) ou quasi-capital dans des entreprises non cotées, c’est-à-dire dans des entreprises dont les actions ne peuvent pas être achetées en bourse. Le capital-investissement est un soutien financier fondamental des entreprises non cotées tout au long de leur cycle de vie. Il regroupe plusieurs types de métiers : capital-innovation, capital-développement, capital-transmission (LBO), ou encore le capital-retournement.

Diversification de portefeuille : diversifier son portefeuille, c’est l’élargir pour y inclure plusieurs types de placements, de façon à « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ». Cela permet de séparer les risques sur différentes classes d’actifs afin de diversifier son portefeuille aux aléas de la conjoncture. Pour y parvenir, on peut varier les types de placements que l’on réalise (à la fois actions et obligations), les secteurs d’investissement et la répartition géographique.

Fonds Commun de Placement à Risque (FCPR) : créés en 1983, les Fonds Communs de Placement à Risque sont utilisés pour financer des sociétés non cotées. Ils sont gérés par une société de gestion, agréée par l’AMF. Les souscripteurs de FCPR bénéficient d’avantages fiscaux.

Fonds de Fonds : les Fonds de Fonds sont littéralement des Fonds qui investissent dans d’autres Fonds. L’intérêt est d’investir de manière diversifiée dans le portefeuille de gérants spécialisés. Les investisseurs ont aussi accès au savoir-faire de différents gérants au sein d’un même Fonds.

Liquidité : le degré de liquidité d’un actif correspond à sa capacité à être transformé en liquidités plus ou moins rapidement. Plus un actif est liquide, plus il peut être acheté ou vendu rapidement sans que cela ait d’effet majeur sur son prix. L’une des qualités premières d’un placement, outre sa rentabilité et sa faible exposition au risque, c’est sa liquidité. Ainsi, plus un marché est liquide, plus il est facile, rapide et peu coûteux d’y réaliser des transactions (achat ou vente) importantes. Par exemple, une action de la société TOTAL sera plus liquide qu’une maison en Bretagne ou une action d’une société non cotée.

Millésime d’un Fonds : le millésime d’un Fonds correspond à l’année d’agrément ou de lancement du Fonds. C’est un des critères de classification des Fonds.

Taux de frais annuels moyens (TFAM) : le taux de frais annuels moyens est égal au ratio entre le total des frais ou commissions prélevés tout au long de la vie du Fonds et le montant des souscriptions initiales totales (incluant les droits d’entrée). Il s’agit d’une estimation moyenne du total des frais prélevés annuellement sur un Fonds. Il est calculé en moyenne annuelle non actualisée. Les Taux maximums affichés sont calculés avec des droits d’entrée maximum. Les droits d’entrée sont les seuls frais qui peuvent faire l’objet d’une négociation avec le distributeur.

TRI (Taux de Rentabilité Interne) : le Taux de Rentabilité Interne est un indicateur de performance qui mesure la rentabilité annualisée moyenne d’un investissement constitué de flux négatifs (décaissements) et de flux positifs (encaissements). Il est utilisé pour mesurer et suivre l’évolution de la performance des opérations de capital-investissement.

Valeur liquidative : la valeur liquidative d’une action ou d’une part de Fonds correspond à la valeur de l’actif net du Fonds à un moment donné, divisée par le nombre d’actions ou de parts souscrites. C’est donc la valeur d’une part à un instant t. Celle-ci peut être calculée de façon quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou semestrielle.

Partager cet article
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site web. En continuant sur notre site, vous acceptez ces conditions. En savoir plus