Son histoire

Rappel préliminaire s’agissant du FCPR Bpifrance Entreprises 1 : il est rappelé que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Le fonds Bpifrance Entreprises 1 ne fait l’objet d’aucune garantie en capital. Ainsi, les souscripteurs pourraient perdre totalement ou partiellement les montants investis dans le fonds Bpifrance Entreprises 1. Les investisseurs du Fonds ne peuvent pas exiger du Fonds le rachat de leurs parts et ce pendant toute la durée de vie du Fonds (pouvant aller jusqu’à 7 ans) sauf cas exceptionnels décrits dans le règlement du Fonds.

Depuis 2013, Bpifrance a pour mission de dynamiser et rendre plus compétitive l’économie française. Partenaire de confiance des entrepreneurs dans tous les domaines (innovation, financement, garantie, fonds propres, international, accompagnement ou encore création d’entreprise), Bpifrance a notamment mis en place des mesures exceptionnelles d’accompagnement en 2020 pour aider les entrepreneurs à surmonter la crise sanitaire liée au COVID-19, et ce faisant a développé son image auprès des particuliers ainsi que ses valeurs de proximité, simplicité, volonté et optimisme.

C’est en 2019 que Bpifrance prend la décision d’ouvrir pour la première fois son portefeuille existant et de créer « Bpifrance Entreprises 1 » à destination d’une clientèle de personnes physiques, non professionnelles de l’investissement.

Première étape, Bpifrance met à disposition une partie de son portefeuille fonds de fonds, représentant 145 fonds partenaires nés entre 2005 et 2016, qui rassemblent collectivement plus de 1 500 entreprises, les start-ups mais aussi les plus matures. La marque jaune tranche 5 % de tout ce portefeuille, livrant ainsi un produit représentatif, multisectoriel et diversifié, pour une levée de 100 millions d’euros proposée aux français.

Deuxième étape, et pas la moindre, la valeur du titre ! Seule la réalité du marché peut fixer un prix pertinent : Bpifrance met donc en œuvre à l’identique la démarche, avec une cession de 5% du même portefeuille auprès des grands opérateurs professionnels. À la suite d’un processus ouvert, deux institutions privées reconnues et indépendantes viennent de signer, il y a quelques semaines, pour l’acquisition de ce portefeuille.

C’est dans cette démarche parallèle, avec ces deux fonds miroirs, que résident la pertinence et l’originalité du produit. Le premier investit par des professionnels, le second par des particuliers, l’un apportant à l’autre son expertise. L’offre démarre ce premier octobre, distribution multicanal et accessible en ligne, 5 000 euros en ticket d’entrée. Son nom : Bpifrance Entreprises 1. Et si l’engouement est là, l’opération pourrait se renouveler avec une deuxième génération.

Une initiative qui rend accessible l’investissement en capital. Un schéma inédit pour une mise en lumière des entrepreneurs français, un investissement utile et sociétal et la contribution aux emplois des territoires !